loading
logo

Nous sommes,FORMATOP

LE E-RÉSEAU NUMÉRO 1 EN SÉCURITÉ AU TRAVAIL

ACCÈS SECUSOFT®

Tout ce qu’il faut savoir sur le registre de sécurité

Le registre de sécurité est un document qui recense toutes informations relatives à la sécurité incendie d’un établissement. D’après l’article R.123-51 du code de la construction et de l’habitation, tous les établissements qui reçoivent du public doivent obligatoirement en posséder un.

Comment élaborer le parfait registre sécurité ?

Comme son nom l’indique, un registre de sécurité garantit la sécurité de tout usager d’un établissement. C’est notamment grâce à lui que l’on peut sortir sain et sauf d’un incendie si jamais il y en a. En effet, diverses règles de sécurité liées à l’incendie y sont renfermées, accompagnées de la liste des matériels de lutte contre l’incendie. Bref, la réalisation d’un registre sécurité ne doit pas être prise à la légère.

Une formation spécifique concernant sa réalisation existe d’ailleurs. Elle est principalement destinée aux responsables de registre sécurité, c’est-à-dire : les chefs des établissements concernés et les chefs de sécurité. L’objectif de la formation n’est autre que de leur enseigner le rôle du registre, de manière qu’ils saisissent son ampleur. À l’issue de ce cursus, ils seront aussi capables de tenir ce document à jour. En même temps, ils veilleront à ce que les matériels de lutte contre l’incendie présents dans le bâtiment soient en bon état ; ainsi seront-ils fonctionnels aussi longtemps que possible.

Le registre de sécurité est-il obligatoire ?

Il existe des bâtiments spécifiques qui nécessitent la détention d’un registre de sécurité, faisant partie d’entre eux : les établissements recevant du public (ERP). Or, le terme « public » fait référence à tous types de locaux ou enceintes qui accueillent différentes personnes, autres que le membre du personnel.  Ces personnes-là y entrent soit en payant, soit de manière restreinte, et non par invitation.

Toutefois, depuis le 30 septembre 2017, cette règle a légèrement été modifiée. En effet, à part les ERP, les ERT sont désormais touchés : Établissements recevant des travailleurs, communément connus sous le nom de « entreprises ». Dans la plupart des cas, il s’agit de postes de travail. Cependant, c’est aussi valable pour les autres aires qui accueillent les travailleurs (même s’il ne s’agit pas de local couvert).

Enfin, les immeubles d’habitation ne sont pas en reste. Un registre de sécurité y est obligatoire. Il est clairement stipulé dans la loi que ces établissements ont une hauteur de moins de 52 mètres. Dans leur enceinte sont installés des systèmes de lutte contre l’incendie ou un parc de stationnement automobile couvert (ce parc ayant une surface entre 100 à 6000 mètres carrés).

Qu’en est-il des immeubles dont la hauteur est plus de 50 mètres ? Ils sont connus sous le nom de IGH (Immeuble de grande hauteur), ils ont également besoin de registre de sécurité. Pareillement, les autres établissements (ceux à autre usage) font partie de la grande famille des IGH dès lors que leur hauteur dépasse les 28 mètres.

Êtes-vous chef d’entreprise ou responsable de la sécurité dans un des établissements concernés ? Dans ce cas, vous avez un rôle très important dont il ne faut pas prendre à la légère. Pour être sûr que vous menez à bien votre rôle, ne serait-il pas une bonne idée de suivre une formation spécifique en réalisation de registre sécurité au sein de Formatop ?

Nous nous engageons à vous apporter une réponse sous 24 heures.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, pour permettre de me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.